Les Francas13

Présentation

logo francas13Les Francas ont une vocation éducative, sociale, culturelle et œuvrent pour que le temps libre des enfants constitue un espace éducatif propice au développement personnel et à la réduction des inégalités. Ils sont rassemblés autour de valeurs – humanisme, liberté, égalité, solidarité, laïcité, paix – véritables repères de sens pour agir dans la société, qu’ils «  mettent en vie » chaque jour dans leurs actions éducatives, avec pour objectif de faire accéder les enfants et les jeunes à une citoyenneté active.

Agissant depuis 1944, les Francas sont une fédération nationale laïque de structures et d’activités. Leur expertise éducative, déclinée à l’échelon local, est confortée par la dynamique d’un mouvement d’éducation populaire. Ce mouvement rassemble tous ceux qui, en matière d’éducation, veulent faire émerger des idées nouvelles et stimulantes pour la vie de la cité. C’est pourquoi les Francas se veulent espace de rencontre de tous les éducateurs, enseignants, parents, animateurs…favorisant le brassage des origines, des âges et des milieux.

Les Francas rassemblent 79 associations départementales regroupant près de 20 000 adhérents.

Pour que l’action éducative serve l’ambition générale, il faut qu’elle ait du sens. Les Francas proposent donc sept axes de réflexion pour développer leur action :

  1. Agir pour mettre en vie le principe de laïcité, ferment de la cohésion sociale
  2. Agir pour que l’Europe devienne demain le territoire de la vie et de l’action des enfants et des adolescents
  3. Agir sur l’organisation de la société, notamment au regard de l’évolution des temps sociaux, pour que soit vraiment pris en compte le bien-être de l’enfant
  4. Agir sur la qualité de l’action éducative dans le temps libre des enfants et des adolescents
  5. Agir pour prendre en compte l’influence des médias dans l’action éducative
  6. Agir en direction de tous les enfants, en accentuant l’action vers les plus pauvres
  7. Agir pour que se développe l’engagement volontaire sur les questions relatives à l’éducation

L’action développée par les Francas obéit donc à trois préoccupations majeures et transversales aux axes de réflexion précités :

 I – Accessibilité à tous de l’action éducative

II – Le respect du principe de mixité dans toutes ses dimensions

III – L’implication des enfants et des jeunes à l’action éducative, puisque leur participation est une composante majeure de la construction de la personne.

L’association départementale est le niveau où les Francas construisent leur politique pour l’enfance et la jeunesse et génèrent de l’influence pour les mettre en vie. Interlocutrice et lieu de rencontre des acteurs éducatifs locaux, l’association départementale représente les Francas et assure, avec l’ensemble des militants, la promotion de leurs idées et de leur projet. Son rôle est avec les militants, de faire émerger le sens politique des Francas, de susciter la rencontre de tous les organisateurs et de tous les acteurs de l’action éducative, sociale et culturelle, d’inciter, d’initier et de mettre en œuvre le développement d’actions éducatives, sociales et culturelles.

 

Quel est notre projet ?

Notre projet « Eduquer pour demain » consiste à faire partager cette ambition par le plus grand nombre et à construire progressivement et concrètement « la Place de l’Enfant » avec tous ceux que cela concerne.

Ce projet comporte plusieurs volets :

* Faire connaître et partager des concepts tels que la globalité et la continuité de l’éducation, l’importance du temps libre, l’interdépendance de l’éducatif, du social et du culturel, les nécessaires complémentarités éducatives, la reconnaissance de l’Enfant en tant que personne et en tant que citoyen, etc.

* Mobiliser toutes les énergies pour que ces concepts se concrétisent.

* Rechercher des réponses aux besoins des enfants, des adolescents et des familles et les expérimenter.

* Faire prendre en compte ces préoccupations et propositions dans les politiques publiques.

* Mettre en œuvre des stratégies permettant que se concrétisent localement des solutions allant dans le sens du projet.

* Soutenir par le conseil et la qualification des acteurs, les réalisations et leur évolution.

Ainsi, les Francas veulent-ils contribuer à l’élaboration et à la concrétisation d’une politique qui permette aux enfants et aux adolescents d’exercer progressivement leur autonomie, leur responsabilité et leur citoyenneté pour que ceux-ci puissent à la fois, s’insérer dans la société qui est la leur, et y agir, en ayant quelques chances d’en maîtriser le devenir. Pour ce faire, « ils considèrent que seule la mise en œuvre d’un système éducatif public qui prenne en compte les enjeux éducatifs du temps libre des enfants est une garantie d’insertion sociale réussie », pourvu qu’il soit « adapté aux exigences de notre temps et qu’il rassemble tous les acteurs de l’éducation ».

En 1944, le projet était ambitieux ; certains le jugèrent utopique. Certes, on peut comprendre que le jugement soit le même aujourd’hui qu’hier, car il s’agit en effet du même projet fondé sur les mêmes valeurs. Mais, soixante-huit ans plus tard, ce projet est à un stade avancé de sa réalisation.

Et certaines utopies d’hier sont aujourd’hui réalités [1].

« La fin du 19e siècle a été marquée par une grande conquête, celle de l’école publique, accessible à chacun. La fin du 20e est déjà marquée par les prémices d’une nouvelle conquête : un espace éducatif spécifique en relation à la famille et à l’école, accessible à tous les enfants et à tous les adolescents ».

Et certaines utopies d’aujourd’hui seront demain réalités.

 

Les domaines d’intervention

Promoteurs de la place que les enfants et les jeunes doivent avoir dans la société, leur action éducative, sociale et culturelle est destinée en priorité aux mineurs. S’appuyant sur leur longue expérience et leur présence sur l’ensemble du territoire, ils interviennent en concertation avec les autres partenaires. Leurs domaines d’intervention sont tout autant l’animation, la formation, la recherche, l’édition.

Sur les Bouches du Rhône, les projets ainsi développés s’articulent autour de 3 grands axes :

1. LA FORMATION,

2. L’ANIMATION,

3. L’ACCOMPAGNEMENT EN CONSEIL ET DÉVELOPPEMENT.

1. La Formation

Plusieurs actions de formation sont réalisées sur l’ensemble du territoire des Bouches du Rhône et ce en direction des professionnels de l’éducation et de l’animation (enseignants, animateurs, ATSEM, directeurs, ….) mais également en direction des bénévoles associatifs, principalement dans le champ de l’animation.

Ces formations sont impulsées par notre structure ou émanent des besoins identifiés des structures collectives adhérentes. En effet, il est possible pour chaque adhérent collectif de nous solliciter afin de répondre à une demande précise ; Ces formations peuvent être d’ordre technique (« Ateliers scientifiques et techniques », « Ateliers astronomie », « Activités Culture et Patrimoine »….) ou d’ordre plus théorique ( « Les projets d’échanges Internationaux », « Connaissance de l’enfant », « Les institutions partenaires »,…)

Exemples de formation réalisées et en cours :

* « La gestion associative »,

* « Comment impliquer les enfants et les jeunes dans les instances associatives, dans les projets… »,

* « La Convention Internationale des Droits de l’Enfant – CIDE- »,

* « Méthodologie de projet »,

* « La communication »,

* « Les regroupements des adhérents et formateurs de l’AD13 »,…

En lien avec l’Union Régionale des Francas, nous pouvons également réaliser des formations BAFA en externat sur demande : nous contacter: http://www.francas13.fr/

« L’Edu’K’thèque 13 » : Depuis décembre 2008, les Francas des Bouches du Rhône ont ouvert un espace documentaire en direction de tous les acteurs de l’enfance et de la jeunesse au 99 cours Lieutaud, 13006 à Marseille. Cet espace permet à toutes les personnes qui le souhaitent de venir s’informer, se documenter, travailler, rechercher, préparer des projets dans un bureau ouvert sur le monde…. Internet et plus de 1200 outils (livres, documents, revues, catalogues, DVD, expositions,….) sont disponibles sur place.

 

2. L’ Animation

Réalisation d’activités répondant à des besoins sociaux, éducatifs et culturels :

I - en liaison directe avec l’école : Accueil avant et après la classe ou pendant la pause méridienne, accueils de loisirs associés à l’école ou au collège  (CLAE-CLAC),   CEL-PEL, animation pendant les temps scolaires,  animations thématiques (« Santé, Alimentation Jeunesse », « la CIDE », « Les institutions de la république », « Activités scientifiques et techniques »……);

II - en direction des structures de loisirs : Accueils de loisirs à caractère éducatif  (enfance-jeunesse), mini-séjours,  clubs d’activités (sportives, scientifiques, techniques et d’expression), …. et à nouveau, des animations thématiques sur les structures qui nous sollicitent (CIDE, culture, alimentation,…).

3. Conseil et Développement

En direction des collectivités territoriales, des associations, des comités d’entreprise, les Francas proposent différentes formes d’accompagnement: diagnostic  au service de projets éducatifs locaux, de projets d’animation, de programmation d’équipements, d’aménagements d’aires de jeux…

logo francas13

[1] Les droits des enfants que les Francas souhaitaient voir inscrits dans la Constitution de 1946 sont aujourd’hui reconnus, à défaut d’être toujours respectés. Qui, dans les années 50, osait penser à la professionnalisation des animateurs ? La complémentarité des actions est admise à défaut d’être toujours comprise. L’importance éducative est de plus en plus apparente.

logo franca bis bis

Les commentaires sont fermés.

Vivela3 |
Dpemariemarvingt |
Reseaueedd71 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Working Together Maroc
| SEMELLE TERVAISE
| POULL HA FEUNTEUN